Grossesse / accouchement

La peau change pendant la grossesse. Faites attention à tous!

La peau change pendant la grossesse. Faites attention à tous!



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les changements cutanés sont révélés pendant la grossesse dans une grande proportion des futures mères. Cela se produit généralement au deuxième trimestre, lorsque les hormones deviennent folles chez le corps enceinte. Des éruptions cutanées peuvent apparaître sur tout le corps de la femme: sur le ventre, les jambes, les bras ou le visage. Il est utile de savoir quels changements cutanés peuvent se produire pendant la grossesse afin de savoir à quoi la future mère peut être confrontée. Nous vous invitons à lire un petit guide sur les changements cutanés survenant pendant la grossesse.

Chloasma - "masque de grossesse"

Si nous parlons de changements cutanés au cours de la grossesse, il s’agira généralement de l’efflorescence la plus caractéristique. frais (mélasma, mélanodermie). Des taches d'autruche se forment en raison de trop de production de mélanine. Leur pathogenèse exacte est inconnue, mais la plupart des scientifiques le voient activité hormonale excessive pendant la grossesse ou excès d’hormones lors de l’utilisation de la contraception orale. Le chloasma peut également être affecté par d'autres anomalies hormonales, par exemple règles irrégulières, problèmes de thyroïde et certains médicaments.

Les taches d'autruche apparaissent soudainement et comptent sur assombrissement de la peau autour des lèvres, du nez et des yeux chez les femmes pâles et éclaircissement de ces zones chez les femmes au teint plus foncé. Ces éruptions ont également tendance à s'assombrir lorsqu’elles sont exposées au soleil, c’est pourquoi il est recommandé d'utiliser des crèmes avec des filtres UV élevés. Chloasma enceinte disparaît généralement assez rapidement après l'accouchement, et lorsqu'il semble ne pas être lié à une grossesse, il devrait être consulté par un spécialiste.

L'ennemi de chaque femme - vergetures

Bien que chaque femme doive se battre tôt ou tard contre les vergetures, les vergetures enceintes constituent un cas à part. Ils apparaissent chez plus de 50% des femmes enceintes, en raison à la fois de changements hormonaux et d'étirements rapides dans l'utérus élargi de l'abdomen. Ils se produisent également souvent sur la peau du sein, des hanches et du dos, c’est-à-dire dans les régions du corps où, en vue de l’accouchement, un type identique de changement structurel se produit.

Les vergetures se présentent sous la forme de lignes linéaires rose pâle sur la peau, qui s'estompent avec le temps. Dans leur cas, le soin approprié de la peau dans ces zones joue un rôle important, ce qui peut améliorer considérablement leur apparence. En outre, il est extrêmement important de prendre du poids correctement et de ne pas faire d’exercices physiques qui contribueront au maintien de la forme physique et de la fermeté de votre corps. Lors de la lutte contre les vergetures, la régularité est importante, car ce n’est que grâce à lui que l’on pourra obtenir des effets esthétiques satisfaisants pour la future mère.

Décoloration de la peau et acné

Une femme enceinte remarquera à un moment donnéassombrissement des taches de naissance sur le corps, mamelons, ainsi que la limite blanche, c’est-à-dire la ligne qui longe le nombril. Comme mentionné précédemment, cela est dû à une production accrue de mélanine pendant la grossesse.

En plus de ce genre de changements, les futures mères sont assez souvent touchées acné pendant la grossesse. Ceci est dû à la quantité accrue d'hormones produites par le corps, ce qui conduit à surproduction de sébum et colmatage des glandes sébacées de la peauet donc à l'inflammation. N'utilisez en aucun cas des préparations contre l'acné, car certaines d'entre elles pourraient nuire à votre enfant. Dans cette situation, il peut être nécessaire de réduire les graisses alimentaires, d'augmenter l'activité physique et de fournir une bonne hydratation. Toutefois, il est inutile de s’effondrer, car la plupart des cas disparaissent à la fin du deuxième et du troisième trimestre ou immédiatement après l’accouchement.

Papules provoquant des démangeaisons et foyers d'urticaire pendant la grossesse - PUPPP (Multiform Pregnant Rash).

Dans cette maladie, les éruptions cutanées prennent la forme bulles et papules d'urticaire. Se produire sur les membres et le torse, accompagnant souvent les vergetures. C'est l'un des maux dermatologiques les plus courants pendant la grossesse, apparaissant principalement au cours du 3ème trimestre, généralement au cours de la première grossesse. Il ne constitue pas une menace pour la mère ou le fœtus. Parfois, une femme enceinte peut aussi souffrir d'ortie allergique sous la forme d'une éruption cutanée généralisée sur tout le corps, qui disparaît toutefois quelques semaines après l'accouchement.

Cholestase de grossesse

Cette entité pathologique est associée à sécrétion biliaire difficile dans le sac et accumulation dans le foie, ce qui entraîne également un jaunissement de la peau. Cependant, un effet secondaire estune peau irritante et irritante qui recouvre initialement les mains et les pieds. Les démangeaisons provoquent la formation d'excoriations de la peau rougie. Dans la forme sévère de la maladie, une malabsorption peut entraîner une perte de poids en raison de l'inhibition de la sécrétion d'acide biliaire et, par conséquent, de l'inhibition de la croissance fœtale. Heureusement, cette situation se produit rarement, car la cholestase est habituellement bénigne.

Herpès enceinte

Herpès enceinte est une maladie rare à médiation immunitaire. Les éruptions cutanées prennent la forme de vésicules ou de papules caractéristiques, ainsi que de grosses cloques émergentes. sur le torse près du nombril. Ils affectent également souvent les avant-bras, la région de la fesse, rarement le visage et le cuir chevelu. La maladie disparaît après l'accouchement, cependant, elle peut affecter le cours de la grossesse - elle peut entraîner une inhibition du développement du fœtus et augmenter le risque d'accouchement prématuré.

Dermatite à progestérone auto-immune

Cette maladie relativement rare est le résultat hypersensibilité du corps au niveau de progestérone augmentant de manière intensive au début de la grossesse. Les changements dans son parcours ressemblent à de l'acné et soustraient le dos des mains et le bas de la jambe des fesses aux genoux. En outre, il peut également y avoir des douleurs, de l'arthrite et des modifications pulmonaires. Malheureusement, le risque de fausse couche augmente au cours de l'évolution de la maladie.

Dermatite papuleuse

Bien que ces changements se produisent relativement rarement pendant la grossesse, ils peuvent devenir très pénibles et désagréables. Ils se manifestent sous la formedes papules rouges qui démangent, qui peuvent se gratter en grumeaux et en croûtes. Habituellement, les modifications impliquent le torse, mais elles peuvent également se propager aux membres. Malheureusement, bien que la dermatite papuleuse ne présente aucun danger pour la femme, elle peut dans des cas extrêmes même une fausse couche ou la mort du fœtus.

Heureusement, la plupart des changements cutanés survenant pendant la grossesse sont inoffensifs pour la mère et le fœtus. Malheureusement, plusieurs d'entre eux peuvent augmenter le risque de retard de croissance fœtale, d'accouchement prématuré ou même de fausse couche. Lisons-les attentivement et rappelons-nous quels changements cutanés peuvent annoncer le danger à venir, afin que vous puissiez voir un médecin à temps pour obtenir de l'aide. Rappelez-vous également que si vous n’êtes pas sûr de ce qui ne va pas chez vous, consultez toujours un spécialiste - il ne s'agit pas seulement de votre santé, mais également de la sécurité de votre enfant à naître.