Préscolaire

"Un jardin d'enfants public vide à 14 ans ... Où est la justice?" Lettre d'un lecteur

"Un jardin d'enfants public vide à 14 ans ... Où est la justice?" Lettre d'un lecteur


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Dans la ville où je vis et travaille (environ 350 000 habitants, donc assez gros), aller dans un jardin d’enfants public est un véritable exploit. Il ne suffit pas d’être une mère qui travaille, d’avoir un mari qui travaille, de payer des impôts et d’amener un homme âgé dans le même établissement. Ce n'est pas assez. Habituellement, des points supplémentaires sont nécessaires - en d'autres termes, il est préférable de divorcer de son mari en prétendant être une mère célibataire ou pour "régler" un certificat d'invalidité. On sait que ce n’est pas facile, il reste donc à combiner ou à attendre que la place se libère joyeusement.

Pourquoi est-ce que j'écris ceci?

Parce que je suis constamment émerveillé par ce qui se passe dans les établissements publics. Après avoir parlé à d'autres mères emmenant leurs enfants dans les jardins d'enfants des administrations locales, mais dans d'autres lotissements, j'ai remarqué qu'il s'agissait d'un "problème" plus général. Je me demande si je vais aussi au-delà de mon lieu de résidence? Est-ce comme ça dans chaque ville?

Quoi de neuf

En règle générale, les jardins d'enfants publics sont destinés aux parents qui travaillent. Tout d'abord, les enfants dont le père et la mère sont absents, actifs sur le plan professionnel, devraient être escortés. Qu'est-ce qui se passe? Mon enfant reste à la maternelle avec une poignée d'enfants et est déjà ramassé à 16h! J'écris "déjà" parce que je travaille jusqu'à 15 et 16 ans, je peux aller chercher un enfant.

Je comprends que parfois les enfants vont chercher les grands-parents, il arrive que les parents exercent une profession dite libérale. Cependant, je suis perplexe devant l'ampleur et les horaires d'accueil de la plupart des enfants. Dans notre établissement, après 15h00, les enfants sont assis dans une ou deux salles et le matin, ils en occupent huit. La plupart sont récupérés tout de suite après le déjeuner, parfois avant 14 heures.

Il est difficile de croire que 70% des parents vivent une telle situation qu'ils puissent aller chercher les enfants aussi tôt ... Est-ce que tout le monde a vraiment un voisin amical, une grand-mère, un grand-père? Tant de gens travaillent en freelance ou de nuit?

Ou peut-être pas les enfants qui devraient entrer dans les jardins d'enfants publics? Peut-être que la méthode de recrutement n’est pas tout à fait juste? Qu'en pensez vous Comment va votre jardin d'enfants? Cordialement, Patrycja. "



Commentaires:

  1. Kagar

    Il y a des secondes où les minutes décident de tout. Et ça dure des heures. Crise financière et sexuelle : tu ouvres ton porte-monnaie, et là tu nique je t'aimais - les arbres étaient courbés. Il y a un jock, il s'agite... "Le sein, c'est le visage d'une femme !" Dénudez et conquérez !

  2. Gomuro

    Je suis désolé, mais à mon avis, vous vous trompez. Je suis sûr. Je suis en mesure de le prouver. Écrivez-moi en MP, parlez.

  3. Grogal

    Bravo, je trouve cette phrase géniale



Écrire un message