Préscolaire

La scolarité obligatoire pour les enfants de 6 ans et la maternelle pour les enfants de 5 ans sont supprimées


Aujourd'hui, 30 décembre au matin le Seym a modifié la loi sur le système éducatif. Les travaux sur le projet de loi ont été rapides et les changements devraient entrer en vigueur deux semaines après leur annonce.

Les conséquences du changement sont profondes. Les enfants de sept ans iront à l'école au lieu de six ans - comme décidé en 2009 conformément à la modification de la loi.

L'obligation préscolaire pour les enfants de cinq ans disparaît, où le droit à l'éducation préscolaire des enfants de cinq et quatre ans a été introduit. Cela signifie que le gouvernement local doit fournir des places aux jardins d'enfants pour les enfants de cinq et quatre ans - pas nécessairement dans un endroit convenant aux parents, mais les parents ne sont plus obligés d'envoyer des enfants de cinq ans (comme c'était le cas auparavant) et des enfants plus jeunes au jardin d'enfants.

Il est vrai que les enfants de six ans n'auront pas à aller à l'école, ils le pourront si les parents décident que leurs enfants sont prêts. Dans une telle situation, les enfants pourront aller à l’école après une année de préparation préscolaire ou s’ils ne l’ont pas achevée - après avoir obtenu un avis favorable d’un centre de conseil psychologique et pédagogique.

Malheureusement, la possibilité d'un séjour plus long des enfants de six ans dans les jardins d'enfants a des conséquences pour les plus jeunes enfants, pour lesquels de nombreuses institutions vont tout simplement manquer d'espace - qui n'est plus dissimulé par les responsables des jardins d'enfants publics.

Selon l'amendement, les enfants de trois ans ne recevront le droit à l'éducation préscolaire qu'à compter du 1er septembre 2017.. Les parents d'enfants de cette année seront probablement obligés de chercher des places dans des institutions privées et privées beaucoup plus chères, et l'accès à la maternelle publique sera encore plus difficile qu'auparavant.

L’amendement permettra également aux parents d’enfants de six ans, qui étudient actuellement en première année, de les réinscrire en classe de première année l’année prochaine. L'enfant pourra rester en classe I ou bénéficiera de son éducation à la maternelle ou au jardin d'enfants. La même loi s'appliquera aux enfants nés au cours du premier semestre de 2008 et apprenant l'école primaire en deuxième année.

Les opposants au commentaire sur la réforme - "si PIS donne 500 zlotys par enfant, le parent le dépensera à la maternelle pour un enfant de 3 ans et devra souvent payer un supplément", et que pensez-vous de ce changement?